Abonnement | Anciens numéros | Index | Mobile | Contact  
English version  Facebook  Twitter  Google+  Flickr  Flux RSS

Série

Safi, le village de ma grand-mère • Maria Alberola (série)


par Gérald Vidamment, le Lundi 25 Juin 2012


LE RÉVÉLATEUR #24. Voici plusieurs mois que Maria m'a présenté cette série, très personnelle. Le temps a fait son chemin et les mots sont progressivement venus accompagner les images. Celles-ci racontent l'histoire d'un passé enfoui, insoupçonné, se déroulant dans une contrée où le présent reste également à découvrir. Une histoire, une famille. Tant d'images pour faire renaître autant de souvenirs. Se laissant guider par ses émotions, Maria Alberola nous invite à son premier voyage au Maroc, vingt-cinq après sa naissance.


© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés
"Nous portons tous en nous des histoires. Il y a celles dont on parle beaucoup, celles dont on parle peu, celles dont on ne parle pas du tout.

En 2009, après plus de vingt-cinq ans en France, je ressens le besoin de retrouver mon pays natal, le Maroc. De toutes les histoires que l'on m'y a racontées il y en a une qui a donné un sens à mon voyage.

Lorsque j'arrive en gare routière de Casablanca il est trois heures du matin, la nuit est pleine, la rue est calme. Ma tante Zoubida est venue me chercher en voiture. Avec elle, une jeune fille d'une vingtaine d'année, elle parle un peu français, elle se charge de mes valises, me laisse monter à l'avant. Elle s'appelle Nezha, "c'est une cousine de la campagne" me dit ma tante.
Ma tante l'héberge. En échange, Nezha l'aide pour les courses, le ménage, les taches quotidiennes. Elle a fini ses études, elle cherche du travail sur Casablanca dans l'informatique. Pour l'instant, elle a trouvé un poste à l'usine. Au Maroc cette situation est assez commune.

Il est quatre heures du matin, le voyage en bus a duré deux jours, j'ai du mal à réfléchir, alors que Nezha m'a déjà servi à manger, installé mes affaires dans la chambre et continue à s'affairer autour de moi.
Je repenserai à tout ça demain….

Nezha et moi nouons des liens, elle m'accompagne souvent dans Casablanca et me sert d'interprète. Lors d'une discussion avec elle j'apprends qu'elle est née et a vécu dans la ville de Safi. C'est là qu'est née ma grand mère maternelle, que je n'ai pas connue car elle nous a quittés bien avant ma naissance, quand ma mère n'était encore qu'une adolescente. Elle me dit aussi qu'elle vit justement avec sa famille dans la maison de ma grand mère.
Je n'arrive pas à y croire.

Il ne m'en faut pas plus pour décider de me rendre à Safi. Ma tante ne souhaitera pas nous accompagner.
Quant à ma mère, que j'ai eu en ligne pour lui apprendre la nouvelle, elle ne semble pas surprise que je préfère la campagne à la ville, cela dit elle est émue, sans me dire pourquoi.

Nheza et moi faisons la route en bus. Je suis excitée. Nous sommes tout près d'arriver lorsque ma cousine me dit : "Tu vois Maria, c'est sur cette route que ta grand mère est partie, dans un accident de voiture. C'est pour ça que ta maman et tes tantes n'aime pas venir au village, à cause des souvenirs."

Cette phrase me fait un choc.
Je savais que ma mère avait perdu sa maman vers l'âge de seize ans lors d'un accident de voiture, mais je n'en savais pas plus. J'étais loin d'imaginer que je me retrouverai sur la route qui avait enlevé sa mère à la mienne. Je comprenais tout d'un coup pourquoi je ne connaissais rien de ce village, dont je savais à présent que ma mère y avait passé de nombreux moments étant jeune. Elle avait enfoui cet événement douloureux en elle pour pour qu'il ne rejaillisse plus et pour ça elle avait enterré avec sa mère une partie de sa vie. Sans le savoir je remuais son passé pour combler le mien.

Maman n'a pas vu ces images, mais nous avons évoqué tout cela ensemble sans s'y attarder. Si de mon côté je ressens le besoin de retourner là-bas, j'ai réalisé et compris que pour elle la page est tournée depuis longtemps.

Je n'ai pu rester que trois jours. Les images illustrent en partie ce court séjour. L'arrivée dans la ville de Safi, l'hospitalité, le quotidien, les coutumes, la famille, le village. Un village où le temps semble s'être arrêté. Il y a l'électricité mais pas l'eau courante, on entre dans la maison par l'étable, on va au hamam pour sa toilette, on vit de l'élevage et de l'agriculture.

J'ai encore tant à découvrir."

Maria Alberola

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés

© Maria Alberola - Tous droits réservés
© Maria Alberola - Tous droits réservés


VOS COMMENTAIRES

1.Posté par Claudine Coupé le 25/06/2012 19:13

Un bien beau reportage, très authentique. Comme le début d'une histoire qu'on aimerait voir continuer :)

2.Posté par Kala le 25/06/2012 22:23

Maria elle est trop forte
Elle a un sourire incroyable
C'est pour ça, aussi, que vous en aurez toujours un immense en regardant ses photos.

3.Posté par David Lefevre le 25/06/2012 23:51

Simple et beau. Bravo

4.Posté par Ivano Coltellacci le 26/06/2012 00:04

Lorsque on a l'énergie de retrouver le passé, les rencontres font leur récit. Ces images nous donnent à voire ce que les mots ont oubliés de nous dire.

5.Posté par alberola le 28/06/2012 16:08

Merci à tous je suis très touchée par les témoignages de tous horizons que suscitent ces images, je n'ai pas les mots merci :)))

6.Posté par helene vallas le 31/03/2014 23:50

Superbe tout simplement ,j'aime beaucoup comme un road mouvies

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des anciens numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous


• Sur le web •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion


• Autres publications •
Compétence Mac
Compétence Micro
Rhinos Mac
• COMMUNAUTES AMIES •
VirusPhoto | PlanètePowershot | Pixelistes | Nikon Passion | MonOlympus | Forum Panasonic Lumix | Polaroid Passion | PentaxOne | Pentax KparK | Alpha DxD | Parlons-Photo | CritiquePhoto | ReflexPhoto |

Rejoignez-nous sur le groupe Flickr
CPhoto - Amateurs d'images
Rejoignez-nous sur Dailymotion

• Autres liens •
Focus-Numérique | Photo-Scope | Photovore |
• RUBRIQUES DU SITE •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos


• Liens internes •
Syndication de contenu, flux RSS
Contactez-nous
• TOUS LES NUMEROS •
Numéro 1 : Les bases de la photo
Numéro 2 : La gestion des couleurs
Numéro 3 : Le noir et blanc
Numéro 4 : La macrophotographie
Numéro 5 : Mariage et de concert
Numéro 6 : Le portrait
Numéro 7 : La photo de nuit
Numéro 8 : La photo au flash
Numéro 9 : La photo de montagne
Numéro 10 : La photo urbaine
Numéro 11 : La mer
Numéro 12 : Femmes
Numéro 13 : Studio photo
Numéro 14 : Paysages d'hiver
Numéro 15 : Le nu féminin
Numéro 16 : Le sport
Numéro 17 : Photo de mariage
Numéro 18 : Noir et blanc (pdv)
Numéro 19 : Photos d'enfants
Numéro 20 : Photo de voyage
Numéro 21 : Noir et blanc (retouche)
Numéro 22 : Portrait au flash
Numéro 23 : Photos originales
Numéro 24 : Lumière naturelle
Numéro 25 : Optimiser la netteté
Numéro 26 : Studio & HDR
Numéro 27 : La gestion des couleurs
Numéro 28 : Bien calibrer son écran
Numéro 29 : Spécial Calques
Numéro 30 : La photo urbaine
Numéro 31 : Sublimez les paysages
Numéro 32 : L'art du portrait
Numéro 33 : Maîtriser le flash
Numéro 34 : Catalogage, strobist
Numéro 35 : Portrait, Flash, Archivage
Numéro 36 : Spécial Studio
Numéro 37 : Photo de nuit • GIMP
Numéro 38 : Maîtrisez l'exposition
Numéro 39 : Maîtrisez la lumière
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, LightRoom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés .© 2008-2014 KnowWare SARL