COMPETENCE PHOTO - Le magazine photo 100% pratique
Compétence Phot
Photo

Pierre Gleizes, grand lauréat de la Photographie de l'Année 2013 (interview)


par Gérald Vidamment, le Mardi 26 Mars 2013



Le 22 mars dernier, Pierre Gleizes s'est vu remettre au Mans le prix de la Photographie de l'Année édition 2013. En plus de son trophée, il a reçu 10.000 € de matériel Nikon. Salarié de l'organisation Greenpeace de 1980 à 1984, ce photographe travailla six ans pour l'Associated Press avant de signer des enquêtes pour l'E.I.A. (the Environmental Investigation Agency) en Afrique, en Sibérie et au Japon, concernant notamment le trafic d'animaux sauvages. Aujourd'hui, il est indépendant, ses images étant distribuées par l'agence parisienne Rea. À noter qu'il a publié en 2011 un ouvrage aux éditions Glénat, intitulé Rainbow Warrior mon amour, trente ans de photos aux côtés de Greenpeace.
Photographie de l'Année édition 2013 © Pierre Gleizes - Tous droits réservés
Photographie de l'Année édition 2013 © Pierre Gleizes - Tous droits réservés

Dans quelles circonstances a été réalisée la photo élue Photographie de l’Année édition 2013 ? Pourquoi avoir faire le choix de soumettre cette image ?
J’ai embarqué en février et mars 2012 sur l’Arctic Sunrise pour une longue campagne au large du Sénégal et de la Mauritanie. Il s’agissait pour Greenpeace de s’opposer à la pêche industrielle qui pille les ressources alimentaires des populations locales, parmi les plus pauvres du monde. Des chalutiers géants quadrillent ces zones sans relâche en y perdant des tonnes de matériel en nylon. Ces eaux sont encore - pour combien de temps ? - les plus poissonneuses du monde et les oiseaux de mer y sont très nombreux. Tous les jours, nous pouvions en voir qui s’étaient fait piéger par des morceaux de filets flottant à la surface de la mer lors de leurs plongeons de chasseurs. Dans mon dossier "nylon" rapporté de ce reportage, on découvre des images dramatiques, car ces oiseaux, handicapés pour se nourrir, vont mourir de faim. La photo primée montre un instantané fulgurant : en une fraction de seconde, un jeune fou de Bassan attrape dans son bec le bout du filet qui enserre l’adulte lui passant devant !

Est-ce la première fois que vous participiez au concours des Photographies de l’Année ?
Non, j’avais déjà participé l’année dernière avec un sujet intitulé "Chalutage à moins mille mètres" et réalisé au large de l’Écosse en avril et octobre 2011. Deux mois passés à quadriller un gigantesque périmètre avec une météo très dure.

Depuis plus de trente ans, vous êtes impliqué dans la défense et la protection de l’environnement et de la planète, notamment en tant que photographe pour l’organisation Greenpeace dans les années 80. Quel bilan dressez-vous aujourd’hui de l’état de notre environnement ? Êtes-vous plutôt optimiste pour l’avenir ?
Le bilan des actions des défenseurs de l’environnement est considérable. Aujourd’hui, les pollueurs sont tous sur la défensive et se cachent derrière des rideaux de honte. La peur a changé de camp et la Seine n’est plus un égout à ciel ouvert. Un exemple parmi cent : en 2009, la simple présence de l’Artic Sunrise de Greenpeace dans le port du Havre a suffi pour dérouter un navire russe venu chercher une cargaison de déchets nucléaires. Ce bateau était affrété par Areva, premier opérateur mondial dans le domaine du nucléaire… Mais ne soyons pas naïfs. Vu les enjeux, tout sera peut-être à recommencer dès demain matin, comme la sanctuarisation de l’Antarctique, acquise aujourd’hui, mais pour combien de temps encore ?
La croissance démographique efface au fur et à mesure les progrès enregistrés. Et pour le changement climatique, tous les indicateurs sont dans le rouge. Les pétroliers espèrent profiter de la fonte de l’Arctique pour aller forer dans des zones jusqu’ici inaccessibles. Il faut donc également sanctuariser l’océan arctique pour le protéger des spéculations industrielles.
Enfin, je ne me pose plus la question d’être ou de ne pas être "optimiste". J’essaie simplement d’apporter ma goutte d’eau quotidienne à la sauvegarde de notre planète. J’utilise mon vélo le plus souvent possible ; j’éteins la lumière quand je quitte une pièce ; j’évite de prendre l’avion tant que faire ce peut... Et je fais dans la mesure du possible des photos qui dénoncent ce que j’aimerais voir disparaître. Des gestes microscopiques à l’échelle de la planète, mais qui m’aident à garder le moral !

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur le métier de photographe ?
Le modèle économique qui nous a porté jusqu’à ce jour est en train d’exploser en vol. Je suis attentif à l’émergence de nouveaux modes de fonctionnement, mais ne vois pas grand-chose de crédible à l’horizon. Au moins, il me reste mon style de vie. Et ça, c’est déjà énorme.

La série complète dont est issue la Photographie de l'Année 2013 est visible ici.



VOS COMMENTAIRES

1.Posté par Lallemand le 26/03/2013 15:28

Bravo pour votre instantané tragique !

Une petite remarque, ce n'est pas tant la croissance démographique qui est à craindre c'est plutôt ce mythe de la Croissance à tout prix !

2.Posté par Alain le 13/05/2013 19:34

magnifique cliché, ho combien tragique qui illustre inconséquence humaine pour notre mère la terre.
fin d'un paradigme que la période que nous vivons, la croissance est un leur qui n"a pas encore dit sont dernier mot, donc tout est encore a craindre pour l'environnement.


COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous
Mentions légales


• RÉSEAUX SOCIAUX •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Instagram
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion
• RUBRIQUES •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos
• AUTRES PUBLICATIONS •
Compétence Mac
Compétence Micro
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, Lightroom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés © 2008-2019 KnowWare SARL