COMPETENCE PHOTO - Le magazine photo 100% pratique
Compétence Phot
Maroc - Tanger • Exposition photo "Intérieur / Nuit" d'Amine Oulmakki (Galerie PhotoLoft)
Infos pratiques
du Vendredi 7 Octobre 2016 au Samedi 19 Novembre 2016
115 avenue Sidi Mohamed Ben Abdellah
900000 Tanger
Description
Né le 28 janvier 1986 à Rabat, il est lauréat de l’Institut Supérieur du Cinéma et de l’Audiovisuel (ISCA) en 2008. Il débute sa carrière en travaillant dans des chaînes de télévisions nationales et internationales. Parallèlement, il participe au tournage de plusieurs films de cinéma en tant que photographe de plateau, monteur de films et vidéaste. C'est à travers cette expérience cinématographique que se révéla chez lui un intérêt particulier pour la photographie et le cinéma.
En effet, en 2009, Amine OULMAKKI contribua à la reconstitution de l’association Fotografi’Art à Rabat dont il est toujours un membre actif. Il développe avec différents artistes des expositions, des concerts et des spectacles pluridisciplinaires en tant que directeur artistique dans l’évènement EXPO F’DARNA de l’association.
C'est donc dans le cinéma et la photographie qu'Amine OULMAKKI tente de se frayer un chemin. L'oeil du photographe et la vision du cinéaste répondent à une nécessité; celle de s'inscrire dans des valeurs universelles et humanistes. Temps et corps, vie et mort, fugacité de l'instant, tels sont les thèmes qui habitent son imaginaire et jalonnent sa démarche de création.


Amine Oulmakki. L’invention de la réalité.

Amine Oulmakki comme de nombreux jeunes artistes, fait indéniablement partie de cette génération pour laquelle la photographie n’a plus besoin de se définir comme un art, (c’est entendu depuis longtemps), ni comme seul outil objectif d’enregistrement du réel. Lui, comme de nombreux artistes utilisant la photographie situe l’usage qu’il en fait très clairement dans le champ de l’invention de la réalité.

Saynètes d’un théâtre du réel, ses images sont soigneusement élaborées et construites à partir de références qui renvoient souvent aux récits de sa propre histoire. Souvenirs de l’enfance, souvenirs aussi des récits de famille colportant les imaginaires populaires et les traditions, inventions d’archétypes souvent, choses vues et réinterprétées aussi.

Ces images sont comme des plans fixes qui synthétiseraient en une seule celles des récits que le cinéma étend dans un autre système de narration.
Les récits qu’il donne à voir, Amine Oulmakki les fabrique très subtilement. Il prend garde à conserver un socle de réalité à partir duquel et comme par enchantement, les images livrées au spectateur, élaborées autour de sujets parfois aisément identifiables, mais pas tous, produisent des effets d’images mentales, aux résonnances universelles.

Ce socle de réalité, Amine Oulmakki le fonde sur les mythes toujours vivaces des traditions populaires séculaires ou des comportements sociaux plus récents, marocains, méditerranéens ou mondialisés. La nuit des noces, la cérémonie du henné, la tradition de la préparation du poisson pour le repas du mariage ou la taille de la barbe par le témoin du marié. Il fonde encore ce socle sur ce qu’en donne à voir le cinéma ou les films publicitaires burlesques qu’enfant il prenait tant de plaisir à regarder, et qu’on retrouve dans l’image évoquant l’heure du gouter que les enfants de son âge prenaient dans les médina et dans laquelle Fayçal Azizi baigne dans un bassin rempli de feuilles de menthe entouré d’arbres sur lesquels pendent des centaines de beignets. Ce socle, il l’élabore aussi en usant de l’absurde et de l’ironie, présents par exemple dans certains films de Kusturica ou de Kirostami que Amine Oulmakki ne se lasse pas de revoir.

Toutes ces photographies constituent finalement un ensemble qui témoignent tout à la fois de l’état du monde qui l’entoure et du portait qu’il en dresse avec une grande poésie et une évidente virtuosité.

Mais les images de Amine Oulmakki ne sont pas seulement des exercices d’illustrations de ce que pourrait être une collection d’archétypes comportementaux dans société donnée. D’autres considérations, parfois évidentes, parfois plus mystérieuses, apparaissent comme des sous-jacences dans les images qui en complexifient et en enrichissent le sens. A la fois désir et mises à distance du corps, critique sociale, parodie, humour. Les images se donnent à voir comme des évidences que l’éclairage et les couleurs renforcent, mais aussi comme des objets fermés mais offrant à chaque spectateur une lecture possible différente et personnelle.

Parlant de lui autant que du monde, s’inspirant du monde autant que de sa propre expérience de vie, avec cette série très élaborée qui renvoie le spectateur par delà l’effet premier de séduction à rechercher dans chacune des photographies les clefs d’une compréhension possible, Amine Oulmakki a mis en image l’univers visuel d’une génération dans lequel s’entremêle des réalités multiples, souvent complémentaires, parfois contradictoires, généralement affectives, mais qui nous conte une fable, celle du présent.

Bernard MILLET

Bernard MILLET est directeur de l’Institut Français de Rabat. Conservateur de Musée, ancien directeur des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, il est l’auteur de nombreux textes sur la photographie. Il a également été Professeur associé à l’Université de Provence.

Soutenue et produit par le Ministère de la Culture de Rabat et la galerie Photo Loft






























COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous
Mentions légales


• RÉSEAUX SOCIAUX •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Instagram
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion
• RUBRIQUES •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos
• AUTRES PUBLICATIONS •
Compétence Mac
Compétence Micro
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, Lightroom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés © 2008-2019 KnowWare SARL