COMPETENCE PHOTO - Le magazine photo 100% pratique
Compétence Phot

 
 
 



# S'abonner
# Anciens numéros
# Index numérique
# Version mobile
# Nous contacter  

@ Facebook  
@ Twitter  
@ Google+  
@ Flickr  
@ Flux RSS  

# Newsletter  
# Recherche sur le site  


Photo

Erwin Olaf : « Je cherche à interpeller autant sur la forme que sur le fond » (interview)


par Gérald Vidamment, le Lundi 22 Avril 2013



Jusqu’au 30 juin prochain, La Sucrière présente à Lyon la première grande exposition en France consacrée au travail du photographe néerlandais Erwin Olaf et intitulée "Emotions". Mêlant habilement photojournalisme et photographie de studio, il nous invite à une réflexion sur les émotions simples, discrètes, et rendues souvent imperceptibles dans une société aseptisante. L’esthétique sert ici un propos sans détour, notamment concernant les travaux TheKeyhole et Dusk & Dawn, sur lesquels nous avons souhaité échanger avec Erwin Olaf.
Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés
Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés

Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés
Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés

Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés
Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés
Dans votre travail, vous jouez abondamment du paradoxe entre beauté extérieure et réalité intérieure. Est-ce selon vous le reflet de notre société qui nous invite à se voiler la face tout en se jouant de nos propres émotions ?
Les travaux que je poursuis actuellement sont, il est vrai, en réaction aux « fortes » émotions qui sont véhiculées dans les médias, notamment les shows de téléréalité. Il semble en effet que plus l’émotion sera intense, plus l’audience potentielle sera élevée. (Erwin prend un air faussement désappointé) Je suis plus volontiers attiré par les émotions subtiles, car elles me semblent plus sincères. Une tristesse simple et délicate associée à de douces représentations esthétiques me parle davantage. Au début du siècle dernier, cette recherche d’émotions pures était largement répandue.

Comment est née la série Dusk & Dawn et quel questionnement cherche à susciter ce travail ?
J’ai réalisé cette série à la demande de Kathy Ryan, directrice de la photographie du New York Times. Ce travail a par ailleurs été inspiré du livre The Hampton album de Frances Benjamin Johnston (ndlr : l’une des premières photojournalistes américaines).
L’aube (dawn) vient ici en réponse au crépuscule (dusk). L’idée est née lors d’un passage dans un hôtel moscovite. Dans le hall, une femme était assise avec son fils. Tous deux étaient vêtus de blanc, la peau pâle, et évoluaient dans un environnement très clair.
Avec Dusk & Dawn, je cherche à interpeller autant sur la forme que sur le fond. Ces deux éléments doivent-ils être jugés distinctement ? La forme dissipe-t-elle toute réflexion sur le fond ? Des questions que j’aimerais que le spectateur vienne à se poser en découvrant ce travail.

Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés
Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés

Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés
Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés

Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés
Dusk & Dawn © Erwin Olaf - Tous droits réservés

Avec TheKeyhole, l'installation réalisée pour cette exposition est intimement liée à la photographie. Est-ce là un souhait de votre part de matérialiser la photographie au-delà du simple tirage ? Quel est le but recherché ?
Avec le projet The Keyhole, j’ai souhaité repousser au maximum les limites de la photographie. Ces dernières années, j’ai visité plusieurs expositions où l’approche dimensionnelle était mise en avant. À chaque fois, j’ai été déçu car je trouvais que le spectateur n’était pas réellement invité à se projeter dans cet espace. Avec TheKeyhole, c’est ce que j’ai cherché à faire : une exposition photographique exploitant l’espace et faisant du spectateur un acteur de celui-ci. Le défi était d’autant plus difficile à relever que le projet se révèle multidisciplinaire, combinant la photographie, la vidéo et des objets dans le but de faire sens commun. Dès lors que le spectateur colle son œil au trou de la serrure de l’installation, il devient acteur de la scène. C’est cela qui me rend heureux.
Ce trou de serrure illustre très bien mon travail actuel en photographie mais également dans le cadre des expositions que je réalise.

Vous invitez le spectateur à suivre des pistes mais en le laissant se faire surprendre, s'interroger. Finalement, préférez-vous laisser le spectateur réfléchir et juger plutôt que d'imposer une conviction personnelle à travers vos images ?
En tant qu’artiste, je ne souhaite pas conduire le spectateur dans une certaine direction, ni lui raconter une quelconque histoire. Je préfère bien davantage que celui-ci puisse s’impliquer dans cette exposition en s’imaginant sa propre histoire et en découvrant ses propres émotions. C’est un peu comme avec un film que vous avez aimé ou un livre qui vous a touché. Vous l’appréciez en fonction de votre vécu et interprétez l’histoire selon vos émotions personnelles.

Emotions, par Erwin Olaf • Exposition et installations à la Sucrière , à Lyon, Quai Rambaud • du 21 mars au 30 juin 2013.
Vue de l’installation « The Keyhole », 2011 © Erwin Olaf
Vue de l’installation « The Keyhole », 2011 © Erwin Olaf

© Erwin Olaf - Tous droits réservés
© Erwin Olaf - Tous droits réservés

© Erwin Olaf - Tous droits réservés
© Erwin Olaf - Tous droits réservés

© Erwin Olaf - Tous droits réservés
© Erwin Olaf - Tous droits réservés

© Erwin Olaf - Tous droits réservés
© Erwin Olaf - Tous droits réservés

© Erwin Olaf - Tous droits réservés
© Erwin Olaf - Tous droits réservés


VOS COMMENTAIRES

1.Posté par benoit le 24/04/2013 13:06

Je ne connaissais pas Erwin Olaf mais j'aime beaucoup ces quelques clichés. Un langage photo remplie de subtilité et des photos que l'on doit contempler à plusieurs reprises pour en déceler tout le message.

2.Posté par Yann Clerc le 05/05/2013 12:04

Un traitement d'image et une ambiance magnifiques :-). La série N/B, n'a pas due être simpole à réaliser mais le résultat est juste bluffant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des anciens numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous


• Sur le web •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion


• Autres publications •
Compétence Mac
Compétence Micro
Rhinos Mac
• COMMUNAUTES AMIES •
VirusPhoto | PlanètePowershot | Pixelistes | Nikon Passion | MonOlympus | Forum Panasonic Lumix | Polaroid Passion | PentaxOne | Pentax KparK | Alpha DxD | Parlons-Photo | CritiquePhoto | ReflexPhoto |

Rejoignez-nous sur le groupe Flickr
CPhoto - Amateurs d'images
Rejoignez-nous sur Dailymotion

• Autres liens •
Focus-Numérique | Photo-Scope | Photovore |
• RUBRIQUES DU SITE •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos


• Liens internes •
Syndication de contenu, flux RSS
Contactez-nous
• TOUS LES NUMEROS •
Numéro 1 : Les bases de la photo
Numéro 2 : La gestion des couleurs
Numéro 3 : Le noir et blanc
Numéro 4 : La macrophotographie
Numéro 5 : Mariage et de concert
Numéro 6 : Le portrait
Numéro 7 : La photo de nuit
Numéro 8 : La photo au flash
Numéro 9 : La photo de montagne
Numéro 10 : La photo urbaine
Numéro 11 : La mer
Numéro 12 : Femmes
Numéro 13 : Studio photo
Numéro 14 : Paysages d'hiver
Numéro 15 : Le nu féminin
Numéro 16 : Le sport
Numéro 17 : Photo de mariage
Numéro 18 : Noir et blanc (pdv)
Numéro 19 : Photos d'enfants
Numéro 20 : Photo de voyage
Numéro 21 : Noir et blanc (retouche)
Numéro 22 : Portrait au flash
Numéro 23 : Photos originales
Numéro 24 : Lumière naturelle
Numéro 25 : Optimiser la netteté
Numéro 26 : Studio & HDR
Numéro 27 : La gestion des couleurs
Numéro 28 : Bien calibrer son écran
Numéro 29 : Spécial Calques
Numéro 30 : La photo urbaine
Numéro 31 : Sublimez les paysages
Numéro 32 : L'art du portrait
Numéro 33 : Maîtriser le flash
Numéro 34 : Catalogage, strobist
Numéro 35 : Portrait, Flash
Numéro 36 : Spécial Studio
Numéro 37 : Photo de nuit • GIMP
Numéro 38 : Maîtrisez l'exposition
Numéro 39 : Maîtrisez la lumière
Numéro 40 : Le noir et blanc
Numéro 41 : Photo animalière
Numéro 42 : Le portrait
Numéro 43 : Le mouvement
Numéro 44 : La composition
Numéro 45 : Photographier l'eau
Numéro 46 : Jouez avec la lumière
Numéro 47 : Lightroom
Numéro 48 : Automne / Photoshop
Numéro 49 : HDR / Studio
Numéro 50 : Gestion de la couleur
Numéro 51 : Netteté et flou
Numéro 52 : Lightroom • Avenir
Numéro 53 : Le format Raw
Numéro 54 : Photo de paysage
Numéro 55 : Noir et blanc
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, Lightroom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés .© 2008-2016 KnowWare SARL