Abonnement | Anciens numéros | Index | Mobile | Contact  
English version  Facebook  Twitter  Google+  Flickr  Flux RSS

Photo

Les 10 ans d'un journal photographique, par Nicolas Messyasz (interview)


par Gérald Vidamment, le Jeudi 21 Juin 2012



Dix années. Dix années que Nicolas Messyasz réalise son journal photographique, présentant une image quotidiennement sur son site. Si les projets dits "365" (une photo par jour durant un an) sont légion, le travail de Nicolas Messyasz mérite une attention toute particulière, notamment en raison de la durée exceptionnelle de son projet. On y découvre la patte d'un photographe qui prend confiance en lui au fil des années, trouve son style, impose ses sujets et ses cadres. L'occasion également de revivre des événements qui ont marqué la décennie passée. Sans un mot, juste en images.
Pour marquer ces dix ans de prises de vue au jour le jour, Nicolas a compilé dans une vidéo de vingt-trois minutes une large sélection d'images couvrant la période 2002 à 2012. Toutes les photographies ne sont pas présentes dans cette rétrospective. Il s'en explique (lire plus bas) dans un entretien qu'il a bien voulu nous accorder.



Comment est née l'idée de réaliser un tel journal ? Comment a-t-elle évolué au fil des années ?
C'était un défi que je m'étais lancé pour avancer dans ma pratique photographique. Le constat était sévère, je l'accorde, mais je n'aimais pas mes photos. Je les trouvais fades, sans aucun intérêt. Et l'achat de mon premier appareil photo numérique n'allait rien changer, bien au contraire. Le choc fut brutal, presque périlleux.
Au début, faire une photo par jour m'était difficilement tenable, et je ne m'y tenais pas. Ma règle était donc la suivante: "Je dois choisir une seule photo par jour parmi celles que j'ai pu prendre." C'était très difficile. L'argentique et ses précieuses pellicules n'étaient pas de lointains souvenirs, et j'avais le sentiment que le numérique venait gâcher "ma" photographie.
Au bout de quelques mois, le jeu a pris forme, et est devenu moins contraignant. J'entrais enfin dans le vif de ma démarche : "Comment se renouveler quand on a tous les jours les mêmes choses en face des yeux ?"... Aujourd'hui, je n'y pense même plus. Je vis avec, comme le café du matin, comme on part travailler. Je considère à présent cette démarche comme une forme de progrès perpétuel. Une constante remise en question. C'est mon objectif d'humilité. L'idée que je me fais du photographe, c'est celui qui se met à la hauteur du monde qu'il regarde. Jamais plus haut, surtout pas. Et c'est sentir qu'on a toute cette marge de progression devant soi.

Quel regard critique portes-tu aujourd'hui sur ton travail en regardant défiler dix ans d'images en moins de vingt-trois minutes ?
Je vais être franc, je pense qu'il y a dix ans, je ne voyais rien, et qu'aujourd'hui j'ai le sentiment de porter des lentilles correctrices. Mais une vue, ça baisse, alors il faut la contrôler, apprendre qu'on perd un petit peu, et corriger autant que l'on peut. Les premières photos, sans être passéiste, restent sous l'emprise de la nostalgie. Des moments forts, vides, oubliés, qui reviennent en mémoire. Mais vingt-trois minutes c'est court. On ne peut pas mettre dix ans d'une vie dans vingt-trois minutes. Pour moi, en tous cas, c'est impossible.

Comment as-tu sélectionné les photographies présentées dans le diaporama ?
À l'affectif... C'est assez distordu sur une ligne temporelle, mais c'est délibéré. J'ai retenu des photos que j'assume, des moments forts, des secondes qui me sont indispensables, encore aujourd'hui.J'ai volontairement occulté la majorité des moments tristes, souhaitant orienter le diaporama vers une douce poésie, un peu amère, ironique, mais restant tournée vers le lendemain et non vers le passé.

Tu termines le diaporama par ces mots : "Ceci n'est pas une fin. Continuer me semble une évidence." Finalement, n'est-ce pas le propre du photographe de ne jamais s'arrêter de capturer des instants ?
Quand j'ai eu fini les versions préparatoires de ce diaporama, il y a environ un mois, j'ai eu le sentiment d'avoir, pour la première fois, quelque chose à montrer et qui me ressemble vraiment. Un peu comme un long travail de recherche, un peu comme un livre qu'on vient de finir d'écrire. Rien ne m'interdit de continuer, et c'est ce que je ferai. Jusqu'à la mort, sans doute. Je ne sais pas si ce sera ce journal, ou autre chose... Mais je sens en moi que j'ai cette force de continuer, alors autant en abuser. Vivre sans photographier m'est impossible aujourd'hui.

www.messyasz.fr
Août 2008 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés
Août 2008 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés

Février 2011 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés
Février 2011 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés

Novembre 2011 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés
Novembre 2011 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés

Octobre 2010 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés
Octobre 2010 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés

Janvier 2008 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés
Janvier 2008 © Nicolas Messyasz - Tous droits réservés


VOS COMMENTAIRES

1.Posté par Baptiste le 22/06/2012 11:35

Très belle série et l'explication est très touchante. Ça donne le vertige de revoir ces 10 dernières années à travers ses images. Bonne continuation pour ce projet qui semble lui être viscéral!

2.Posté par Bonus Nicolas le 23/06/2012 01:41

Twitter
C'est un très beau projet. Félicitation et bonne continuation.

3.Posté par Stephane.D le 18/05/2013 13:38

J'ai vus un article il y à quelques jours seulement, disant que la sensibilité dans le photographies serait l'Apanage des femmes... Tu prouve par ce diaporama couvrant 10 ans de photo que ce n'est pas forcément vrai, qu'un homme peut montrer de l'émotion dans une photo.
Magnifique travail, je continuerai à suivre chaque jour cette fameuse "photo du jour"..

Stephane

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des anciens numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous


• Sur le web •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion


• Autres publications •
Compétence Mac
Compétence Micro
Rhinos Mac
• COMMUNAUTES AMIES •
VirusPhoto | PlanètePowershot | Pixelistes | Nikon Passion | MonOlympus | Forum Panasonic Lumix | Polaroid Passion | PentaxOne | Pentax KparK | Alpha DxD | Parlons-Photo | CritiquePhoto | ReflexPhoto |

Rejoignez-nous sur le groupe Flickr
CPhoto - Amateurs d'images
Rejoignez-nous sur Dailymotion

• Autres liens •
Focus-Numérique | Photo-Scope | Photovore |
• RUBRIQUES DU SITE •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos


• Liens internes •
Syndication de contenu, flux RSS
Contactez-nous
• TOUS LES NUMEROS •
Numéro 1 : Les bases de la photo
Numéro 2 : La gestion des couleurs
Numéro 3 : Le noir et blanc
Numéro 4 : La macrophotographie
Numéro 5 : Mariage et de concert
Numéro 6 : Le portrait
Numéro 7 : La photo de nuit
Numéro 8 : La photo au flash
Numéro 9 : La photo de montagne
Numéro 10 : La photo urbaine
Numéro 11 : La mer
Numéro 12 : Femmes
Numéro 13 : Studio photo
Numéro 14 : Paysages d'hiver
Numéro 15 : Le nu féminin
Numéro 16 : Le sport
Numéro 17 : Photo de mariage
Numéro 18 : Noir et blanc (pdv)
Numéro 19 : Photos d'enfants
Numéro 20 : Photo de voyage
Numéro 21 : Noir et blanc (retouche)
Numéro 22 : Portrait au flash
Numéro 23 : Photos originales
Numéro 24 : Lumière naturelle
Numéro 25 : Optimiser la netteté
Numéro 26 : Studio & HDR
Numéro 27 : La gestion des couleurs
Numéro 28 : Bien calibrer son écran
Numéro 29 : Spécial Calques
Numéro 30 : La photo urbaine
Numéro 31 : Sublimez les paysages
Numéro 32 : L'art du portrait
Numéro 33 : Maîtriser le flash
Numéro 34 : Catalogage, strobist
Numéro 35 : Portrait, Flash, Archivage
Numéro 36 : Spécial Studio
Numéro 37 : Photo de nuit • GIMP
Numéro 38 : Maîtrisez l'exposition
Numéro 39 : Maîtrisez la lumière
Numéro 40 : Le noir et blanc
Numéro 41 : Photo animalière
Numéro 42 : Le portrait
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, Lightroom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés .© 2008-2014 KnowWare SARL