COMPETENCE PHOTO - Le magazine photo 100% pratique
Compétence Phot
L'image

Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier


PAR Gérald Vidamment, Jeudi 27 Août 2020



Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier
En 2017 naissait le site touslesjourscurieux.fr. Consacré au photojournalisme vivant et aux histoires de photographes, le média en ligne rencontra immédiatement un vif succès ; à tel point que les lecteurs incitèrent les fondateurs à réfléchir à une version papier complémentaire du site web. Cet appétit pour le support papier, Gilles Courtinat et Jean-Jacques Farré l'avaient depuis le début de l'aventure numérique. Mais c'est en cette période étrange et incertaine que les deux complices décidèrent de franchir le pas.
Like. Un nom tout trouvé pour faire écho au site touslesjourscurieux.fr. Lancée fin juin, cette revue trimestrielle de cent trente-deux pages, présentée dans un format réduit (16,5 x 23 cm) parfaitement adapté à son époque, se lit avec délectation. Des sujets pertinents, variés, fouillés, des intervenants passionnants, des réflexions de fond et une densité d'informations inespérée pour un tel format ; le tout proposé dans une maquette sobre et aérée, sans artifices graphiques et valorisant l’essentiel : les images et les mots. Tiré à quelque cinq mille exemplaires, le titre est disponible en ligne, sur abonnement et dans quelques lieux physiques. On lui espère d'atteindre rapidement l'équilibre nécessaire à sa pérennité, car il le mérite grandement ; tant par sa qualité éditoriale que par le manque qu'il comble enfin dans le milieu de la presse photo.
Interpellés par la sortie salvatrice de cette revue, nous avons souhaité en savoir davantage en interrogeant Jean-Jacques Farré, directeur de la publication et cofondateur de Like.

La revue qui choisit le temps long

Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier
Alors que le premier distributeur de la presse en France a été placé en redressement judiciaire en mai dernier puis racheté in extremis mais au prix fort de centaines de licenciements secs ; alors que la crise sanitaire est en train de mettre à terre un grand nombre de titres de la presse quotidienne et magazine ; alors que le monde de la presse écrite questionne le futur de l'information, tiraillée entre une presse en ligne non suffisamment rémunératrice à ce jour et une presse papier qui ne survivra assurément pas à ce siècle ; deux camarades très complices, Gilles Courtinat et Jean-Jacques Farré - activement soutenus par Patrick Artinian et Thomas Laurenceau -, se lancent dans une nouvelle aventure éditoriale sur papier satiné - imprimé en France, ce qui assez rare pour le souligner. "Dès le lancement de touslesjourscurieux, Gilles et moi avions comme projet de compléter le site par une offre papier. Cela a pris plus de temps que prévu, car nous sommes occupés par ailleurs par notre studio de création graphique tljc Studio qui est le pilier financier de l’entreprise. Et le travail n’a pas manqué. On vient de sortir un gros hors-série pour Libération, “Demain la Terre” avec une très belle couverture réalisée par Pierre&Gilles pour nous. Un vrai plaisir des yeux", me confie fièrement Jean-Jacques Farré.
Mais comment expliquer cette prise de risque en cette période où le doute est quotidien ? "La presse est en crise, oui, mais nous constatons que des titres nouveaux apparaissent régulièrement et trouvent leur modèle économique. Le nouveau titre d’Éric Fotorino (Légende) arrive sur le marché. Je ne doute pas qu’il trouvera son équilibre économique. Il y a toujours une attente des lecteurs de notre point de vue. Par ailleurs, nous ne sommes pas un magazine, mais une revue, ce qui est un peu différent. Nous jouons le temps long. Quand tout va trop vite, nous faisons le pari d’une lecture approfondie et apaisée. Évidemment nous laissons aussi la photographie se déployer dans toute sa majesté. Intrinsèquement la photographie est la fille de l’imprimerie", m'explique Jean-Jacques.

Qui ? Jean-Jacques Farré directeur de la publicationOù ? Like, la revue

Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier

"Renouer avec l'innocence de l'ignorance"

Alors que la grande majorité des titres papier en presse écrite cherchent à basculer progressivement sur le numérique pour garantir leur survie, touslesjourscurieux.fr fait le choix inverse avec Like. "Parce que nous ne faisons rien comme personne", lance Jean-Jacques. "Il y a quatre ans, quand nous avons commencé à réfléchir sur notre concept, la solution numérique nous est apparue comme une évidence, car nous n’y connaissions rien et que l’envie était forte d’explorer ces techniques. Nos parcours professionnels ont été fondés sur la production de papier. On savait faire ! L’idée était de renouer avec “l’innocence de l’ignorance” pour lancer une dynamique. Quand on n’y connaît rien, on peut tout envisager." Gilles et Jean-Jacques n'ont ainsi pas hésité à prendre des risques. "Clairement, cela n'a pas été simple touslesjours, mais aujourd’hui nous sommes heureux de maîtriser cette chaîne et d’avoir trouvé non seulement notre vitesse de croisière mais aussi une audience solide. Forts de cette dernière, nous pouvons envisager sereinement de proposer à notre communauté un “produit” papier."

Sur le web, pour un nouveau site média, l'enjeu tient en premier lieu à la recherche de visibilité, garante d'un trafic suffisant pour lancer un titre. Dans la presse papier, il est plutôt question de distribution. Un titre mal distribué, c'est un titre à l'avenir plus qu'incertain. Pour Like, les choix ont été rapides et tranchés. "Nous n’avons même pas cherché à être distribués en kiosques. Les problèmes de diffusion se sont aggravés avec le dépôt de bilan de Presstalis. On peut d’ailleurs se demander pourquoi ce problème n’est toujours pas réglé par les pouvoirs publics, qui subventionnent la presse écrite à grand coût de millions d’euros et qui négligent complètement cet aspect des choses. C’est incompréhensible ! Pour Like, nous avons donc opté pour une boutique en ligne et une distribution par la poste. Concernant une distribution en librairie, nous irons avec prudence. Trop de titres sont présents et encombrent les rayons. Pas facile d’exister dans ces conditions", reconnaît Jean-Jacques.
"Nous proposons un prix accessible (9,90 €) au numéro et un abonnement pour quatre numéros à 30 €. Quant à notre tirage, il reste prudent, soit 5000 exemplaires. Nous sommes à l’équilibre à 1500 ventes puisque nous ouvrons nos pages à la publicité ; mais pas n’importe laquelle : nous privilégions les festivals photos, les fondations et les événements culturels ayant du mal à trouver les titres qui leur conviennent. Par ailleurs nos prix sont attractifs. Ce numéro compte par exemple six annonceurs. C’est donc jouable sur un titre de niche comme le nôtre."

Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier

Si c'est approuvé, c'est dans Like

Choisir le nom d'une publication n'est pas une tâche aisée. Pour un premier numéro faisant sa Une sur Les Français vus par Yan Morvan et Éric Bouvet, on pourrait s'interroger sur le titre en anglais retenu par ses fondateurs : Like. "Pourquoi Like ? Parce que ce mot est entré dans le langage courant. Je like, on like, t’as liké ? C’est français, non ?", rétorque Jean-Jacques. "C’est évidemment positif, convivial, facile à retenir et résonne avec notre ligne éditoriale. Nous ne parlons que de ce que nous approuvons. Vous ne trouverez pas chez nous de critiques vachardes. Si on n’aime pas, on n’en parle pas." Voilà qui est clair.
Quant à Yan Morvan et Éric Bouvet, ils cumulent pas moins de vingt-quatre pages à eux deux. "Car non seulement le travail effectué est exceptionnel, mais l’exposition organisée par Gares & Connexions et les Rencontres d’Arles constitue un véritable rendez-vous public. Notre sommaire fait également parler Michel Poivert et Jean-Christian Bourcart. C’est Max Pam qui est exposé aux Promenades photographiques à Vendôme qui affiche la pagination la plus élevée car nous proposons à nos lecteurs un “bonus numérique” passionnant de quarante pages. Max Pam est aussi un grand écrivain !"

Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier

Vous avez dit "indice de mixité" ?

La revue n'échappe pas au questionnement ambiant sur la place des femmes photographes dans notre société. En page vingt-six, le titre d'un article sur Anne-Christine Poujoulat titille notre curiosité : Indice de mixité. "Ce débat traverse la société dans son ensemble, et par capillarité le milieu de la photographie. Nous y sommes attentifs, d’autant plus que, dès le lancement de touslesjourscurieux.fr, nous avons reçu des messages furibards nous reprochant d’être une rédaction uniquement masculine. Cela nous a interpellés. Anne-Christine Poujoulat est la seule photographe “staff” à l’AFP. Il nous a semblé naturel de lui donner la parole. Mais ce n’était pas l’unique raison. Cela fait bien longtemps que son travail nous intéressait. C’est une exceptionnelle photographe. Elle porte un discours encourageant, même si elle ne comprend pas pourquoi les femmes sont si peu représentées. Mais sa parole devrait encourager toutes les jeunes filles qui rêvent de faire ce métier", me raconte Jean-Jacques.

Désormais, le photoreportage bénéficiera donc de deux titres phares, l'un numérique, touslesjourscurieux.fr, l'autre papier, Like. Les deux médias vont-ils se répondre ? Se compléter ? "Là encore nous ne faisons rien comme les autres. Like est le prolongement de touslesjourscurieux.fr. Son supplément papier. Le site reste tel qu’il est, avec la même fréquence de nouveautés et cette liberté de curiosité qui fait son image. Nous ouvrons simplement une boutique en ligne pour Like", me répond Jean-Jacques.

Faut-il acheter la nouvelle revue Like pour soutenir la presse et les photoreporters ? Oui, sans nul doute, mais pas uniquement. Achetez Like pour son contenu, riche, intelligent, pertinent. Chaque numéro est vendu 9,90 €. En vous abonnant, c'est quatre rendez-vous annuels immanquables pour 30 €. Et c'est ICI.

Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier

Like, la nouvelle revue photo qui réveille le papier


VOS COMMENTAIRES

1.Posté par jimenez le 27/08/2020 16:39

intéressant. comment s'abonner?

2.Posté par jimenez le 27/08/2020 16:59

rien compris, vous êtes Like ou Compétence Photo, j'aimerai savoir.

3.Posté par Gérald (la rédaction) le 27/08/2020 17:36

@Jimenez : Nous sommes bien Compétence Photo et Like est un nouveau confrère.
Pour s'abonner à Like, c'est ici :
https://www.touslesjourscurieux.fr/jachete-la-revue-like/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous
Mentions légales


• RÉSEAUX SOCIAUX •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Instagram
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion
• RUBRIQUES •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos
• AUTRES PUBLICATIONS •
Compétence Mac
Compétence Micro
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, Lightroom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés © 2008-2020 KnowWare SARL