COMPETENCE PHOTO - Le magazine photo 100% pratique
Compétence Phot
L'image

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux


PAR Gérald Vidamment, Lundi 10 Août 2020



Photos : Jérôme Cherrier - Tous droits réservés
Photos : Jérôme Cherrier - Tous droits réservés
Cet été, à La Place des photographe, la photographie se conjugue au pluriel. Après une riche programmation en juillet, le mois d'août s'ouvre sur de nouveaux horizons ; notamment urbains. Si Jérôme Cherrier aime photographier les villes du monde, il aime également la nuit. Conjuguant ses deux passions, il expose Look up! du 3 au 29 août sur les murs du lounge de La Place des photographes.

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux
Débutée en 2017 lors d'un séjour à Hong Kong, la série Look up! s'est construite dans le temps. "Pour la photographie d’architecture, c’est un lieu idéal", m'explique Jérôme. "On y trouve aussi bien des buildings modernes immaculés que de vieux immeubles au sein desquels il nous serait difficile d’habiter." Pour le photographe, la série peut être abordée de deux manières différentes. "D'une part elle interroge sur la place de l'homme dans l'environnement urbain qu'il a lui même créé, notamment dans des villes où la densité de population est très importante. Car même si aucun humain n'est visible sur les prises de vue, sa présence se traduit par exemple à travers le linge pendant dans le vide, tandis que le rythme des fenêtres s’assombrissant et s’éclairant témoignent de la vie qui s’y déroule. D'autre part, on peut l'aborder par le biais de l'esthétisme, en jouant sur les courbes, les droites, la symétrie et les couleurs. Ces photos peuvent parfois devenir abstraites. Qu'on y perde nos repères. J'aime que le spectateur se questionne, ne sache pas ce qu'il voit au premier abord."

Qui ? Jérôme Cherrier photographeOù ? La Place des photographes

L'exposition à La Place des photographes (Arles)
L'exposition à La Place des photographes (Arles)

Des yeux à la perpendiculaire

Pour réaliser Look up!, Jérôme a opté pour un point de vue inhabituel, en contre-plongée à 90°. En somme, les yeux à la perpendiculaire. Si en photo d'architecture, on conseille généralement de lever les yeux sur ce qui nous entoure, Jérôme nous incite plus que jamais à braquer notre regard sur le ciel encadré de bâtisses sublimées. À dire vrai, on se croirait bien plus encore projeté dans le cockpit d'un ARC-170 starfighter entouré de vaisseaux amiraux... "En prenant le parti de poser l'appareil au sol, à la verticale, je voulais apporter une autre vision que celle que l'on a habituellement en regardant les lignes fuyantes d'un immeuble. Un objectif grand-angle permet de centrer le regard sur le ciel tout en englobant les immeubles vous entourant. Cet effet donne l'impression de "plonger" dans l'image. Dès les premières prises de vue, c'est la méthode que j'ai utilisée, apportant ainsi une cohérence et une identité à la série. D'autre part, il me semble important de laisser ce coin de ciel souvent au centre de la photo qui offre une ouverture vers l'extérieur", renchérit Jérôme.

Si certains lieux pourraient vous sembler familiers, d'autres interpellent assurément. Jérôme lève le voile sur ses destinations de prédilection. "L'Asie m'attire tout particulièrement. J'ai réalisé un premier voyage à Hong Kong où la densité de la ville m'a littéralement cueilli. Sachant que j'avais encore des prises de vue à effectuer, j'ai décidé d'y retourner. Lors de ce deuxième périple, j'ai pu me concentrer sur la photo d'architecture et plus particulièrement sur les Look up! Bangkok a également été une source d'inspiration. Mais les villes d'Asie ne sont pas les seules à me captiver. En France aussi nous avons notre lot de Look Up! Des cours parisiennes aux tours de la Défense, de Lyon ou encore de Rome ; out est photographiable. La seule règle est d'être curieux. De pousser quelques portes et de lever les yeux au ciel."
Quant au moment choisi pour saisir ces immeubles érigés, le photographe ne tergiverse pas : la nuit, assurément. "La nuit est un moment privilégié. Tout est différent. L'atmosphère, les lumières artificielles. Tout cela crée des images à la limite du surréaliste. C'est d'ailleurs une des raisons essentielles de mon approche. Friser avec la réalité et présenter une vision très personnelle de notre environnement. Les poses longues apportent également un effet vaporeux montrant le temps qui s'écoule", confie Jérôme.

Une dose de traitement

Outre le choix de la contre-plongée et de la prise de vue de nuit, les images de la série Look up! captent notre attention par le rendu foisonnant de tonalités ainsi que les fortes dynamiques de couleurs. Comment démêler le faux du vrai ? Jérôme ne s'en cache pas un instant : ses images font l'objet d'un post-traitement long, mais réfléchi. "Le post-traitement est un processus déterminant dans ce travail. Bien sûr, la prise de vue reste essentielle. Il faut cadrer au plus propre et réussir le cliché techniquement. Mais très vite, je me projette derrière mon écran. Je travaille à 95% sur Lightroom. La tâche consiste dans un premier temps en un redressement des verticales. L'architecture nécessite de la rigueur. Ensuite, un travail est effectué sur les contrastes et la luminosité, puis sur des zones précises. en d'autres termes, mettre en valeur des parties du cliché pour attirer le regard ou bien en assombrir d'autres. Guider l'œil du spectateur là où je veux l'emmener. Ce post-traitement est essentiel à mes yeux pour finaliser chaque photographie. C'est un côté que j'assume pleinement et qui me permet de faire de ces photos des clichés aux couleurs très pop, très déco."

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Jérôme Cherrier à La Place des Photographes (Arles) © La Place des photographes
Jérôme Cherrier à La Place des Photographes (Arles) © La Place des photographes

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux

Quand les villes se tournent vers l'infini, Jérôme Cherrier les suit des yeux


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous
Mentions légales


• RÉSEAUX SOCIAUX •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Instagram
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion
• RUBRIQUES •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos
• AUTRES PUBLICATIONS •
Compétence Mac
Compétence Micro
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, Lightroom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés © 2008-2020 KnowWare SARL