COMPETENCE PHOTO - Le magazine photo 100% pratique
Compétence Phot

 
 
 



# S'abonner
# Anciens numéros
# Index numérique
# Version mobile
# Nous contacter  

@ Facebook  
@ Twitter  
@ Google+  
@ Flickr  
@ Flux RSS  

# Newsletter  
# Recherche sur le site  


Droit

Joëlle Verbrugge : "Je veille à intégrer au fil du temps les sujets qui font l’objet des interrogations les plus fréquentes." (interview)


par Gérald Vidamment, le Mardi 23 Juin 2015



© André Lamerant
© André Lamerant
Fort du succès des trois premières éditions, l'éditeur du magazine Compétence Photo lance la quatrième édition du livre Vendre ses photos, de Joëlle Verbrugge, dans la collection Les Guides Compétence Photo. Une mise à jour complète, des tableaux et schémas synthétiques, des explications pas à pas, etc. Un ouvrage résolument pratique et concret pour faire les bons choix dans la jungle des dispositions légales et administratives. Joëlle Verbrugge répond à nos questions concernant cette quatrième mouture.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMMANDER CE LIVRE <<
490 pages • 29 €

>> EN SAVOIR PLUS SUR CE LIVRE <<


La quatrième édition du livre a tardé à sortir alors que l’ouvrage est épuisé depuis quelques mois. Pourquoi ce délai ?

Joëlle Verbrugge : En 2014, j’avais quasiment terminé la mise à jour lorsque fut annoncée la Loi Pinel dont l’avant-projet faisait déjà couler beaucoup d’encre. Il était dès ce moment évident que des modifications très substantielles allaient rapidement être votées notamment en ce qui concerne l’articulation des différents régimes fiscaux, et je ne pouvais pas me permettre de proposer un ouvrage dont la philosophie générale risquait d’être bouleversée au moment même de sa sortie.

J’ai donc dû me résoudre à suspendre toute rédaction, le temps que la loi soit effectivement votée (ce qui fut le cas le 18 juin 2014) et qu’on puisse, au fil du temps, en mesurer l’impact. Même si toutes les questions n’ont pas été résolues, le recul pris depuis lors a permis d’affiner certaines réponses, et de mieux organiser la structure du livre en fonction de ces évolutions. Je ne regrette donc pas d’avoir pris cette décision, même si elle m’a contrainte à faire deux fois le travail, et qu’elle a eu pour conséquence de m’obliger à réécrire entièrement le Chapitre 3. Cela a permis également de mesurer l’impact que cet ouvrage a sur la pratique quotidienne des photographes, au vu notamment des innombrables emails qui me sont parvenus pour poser des questions sur l’évolution de certaines problématiques.

Le droit n’est pas une science exacte, c’est une matière en perpétuelle évolution. Ceci entraîne des contraintes énormes puisqu’il me faut vérifier chaque information et chaque disposition légale au moment où je rédige une nouvelle édition, mais c’est le prix à payer pour disposer d’un outil à jour, et qui anticipe autant que possible les évolutions annoncées ou esquissées.

Acquérir cette nouvelle édition est-elle vraiment nécessaire pour un lecteur possédant déjà la troisième édition, ou l’une des deux premières éditions ?

Les première et deuxième éditions sont totalement périmées, il est totalement déconseillé de s’appuyer sur ces supports, vous risquez de vous exposer à bon nombre de difficultés. Le droit évolue vite, surtout dans une période de crise économique où des gouvernements se succèdent en adoptant des mesures souvent contradictoires. Vu les implications financières ou fiscales de certaines décisions, mieux vaut oublier de toute façon ces deux premiers ouvrages.

En ce qui concerne la troisième édition, les évolutions sont réelles depuis sa sortie en juillet 2013, et certaines problématiques s’accentuent, surtout pour les auteurs. Du côté des artisans, des avantages accordés aux auto-entrepreneurs disparaissent. Les régimes fiscaux, comme je l’indiquais ci-dessus, seront modifiés à partir de 2016 et les obligations pesant sur les artisans (notamment l’inscription à la Chambre des Métiers) ont des conséquences aussi sur les artisans déjà inscrits, qui doivent régulariser leur situation. Tout cela est longuement expliqué dans cette nouvelle mouture.

Si l’on ajoute à cela diverses modifications pour tous, par exemple au niveau des obligations en matière de comptes bancaires, la quatrième édition permettra aux photographes en exercice de gagner du temps sur leurs recherches d’informations, voire d’éviter certaines sanctions ou difficultés. Face à une telle inflation législative et réglementaire, centraliser les informations me paraissait indispensable. Ce fut, dès la première édition de l’ouvrage, l’un des buts principaux de ma démarche, et l’embonpoint que prend le livre au fil des éditions (la première, rappelons-le, ne faisait « que » 250 pages), suffit à démontrer d’une part que la matière se complique, et d’autre part que, tenant compte des questions des lecteurs, je veille à intégrer au fil du temps les sujets qui font l’objet des interrogations les plus fréquentes.

Quelles sont les nouveautés traitées dans cette quatrième édition ?

Dans le Chapitre 1, j’ai rajouté une question qui m’est fréquemment posée sur la possibilité pour un photographe de facturer des prestations de retouche des photos d’autrui, examinée donc pour chacun des statuts (auteur, artisan, photojournaliste). J’ai mis à jour bien entendu les différentes questions abordées, en soulignant certaines situations de danger issues de l’évolution réglementaire récente, notamment pour la photographie avec modèle.

Le chapitre qui a le plus changé est le troisième. Il a été entièrement réécrit, et réorganisé en fonction des évolutions légales, et de l’accentuation de certaines problématiques « de terrain », notamment pour les auteurs face à l’Agessa. En outre, la partie du Chapitre 3 qui traite des cumuls est enrichi d’une part d’une situation de cumul que je n’avais pas encore abordée (photographe/bénéficiaire du RSA) mais surtout, s’adapte aux questions de plus en plus fréquentes quant aux cumuls d’activités pour les fonctionnaires. J’ai donc plongé plus loin dans les réglementations pour démêler l’écheveau créé par différents arrêtés un peu obscurs. La complexité des règles m’a amenée à ajouter des schémas supplémentaires à ce niveau pour clarifier autant que possible.

Ce livre peut-il aider concrètement un jeune photographe qui désire devenir professionnel ?

L’amateur y trouvera des explications précises sur les limites à ne pas franchir, et les risques qu’il encourt, tout en lui expliquant quelles sont les tolérances admises, et la façon de les mettre en œuvre sur une vente ponctuelle. Comment déclarer légalement le produit d’une telle vente, capture d’écran des formulaires fiscaux à l’appui.
Le professionnel, quant à lui, disposera d’un outil rassemblant toutes les règles en vigueur dans l’exercice de son activité quotidienne. Je suis d’ailleurs surprise par le nombre de mails que je reçois, venant de photographes qui disposent déjà des premières éditions (parfois les trois), et qui attendent la quatrième pour faire évoluer leur activité. Ceci me donne une indication sur l’utilité qu’il peut avoir, et les échanges tenus avec ces photographes au fil des mails me permettent aussi de fixer le cadre de mes prochains articles ou de futures nouvelles matières abordées, puisque les pratiques de chacun peuvent mettre en évidence des problématiques que je n’avais pas envisagées. C’est un échange permanent qui rend la matière d’autant plus évolutive, mais aussi plus intéressante.

Le livre compte-t-il de nouveaux schémas et tableaux ?

Oui, des schémas ont été ajoutés à différents endroits. Tout d’abord pour insister sur les modifications annoncées à partir de 2016 au niveau des régimes fiscaux, les terminologies légales pouvant prêter à confusion. Mais également pour détailler certaines matières qui ont été abordées plus en détails (notamment les cumuls d’activités des fonctionnaires). Bien entendu, tous les schémas de l’édition 3 qui sont également mis à jour ou complétés lorsque l’évolution légale l’impose ou lorsque la pratique et les questions des lecteurs m’ont amenée à préciser mon propos ou à l’expliquer autrement pour assurer une compréhension plus fine du lecteur.

Je constate que ces schémas plaisent, et sont utiles. Ils permettent aussi bien souvent de simplifier les explications de texte, et c’est donc une méthode que je développe de plus en plus, notamment dans les articles que je publie par ailleurs. Ils me forcent aussi à un exercice de synthèse et de méthodologie qui est d’autant plus important que le public auquel se destine cet ouvrage n’est pas définition pas un public de juristes. Le travail d’explication et de simplification a donc bien besoin de supports visuels, dans un domaine où le législateur se plait à rendre les choses de plus en plus complexes.



VOS COMMENTAIRES

1.Posté par Bonnaudet le 16/10/2016 11:04

Bonsoir, en parcourant le sommaire de votre ouvrage, je ne vois pas de chapitre consacré au statut d'auto-entrepreneur. Or, pour l'instant, c'est mon statut. Je souhaiter acquérir votre livre pour comprendre si il fallait changer ou non. Pourquoi n'y a-t-il rien de précisé à ce sujet. En vous remerciant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


COMPETENCE PHOTO


• LE MAGAZINE •
Abonnez-vous
Commandez des anciens numéros
Téléchargez l'index numérique
Inscrivez-vous à la newsletter
Contactez-nous


• Sur le web •
Facebook • Compétence Photo
Facebook • Le Révélateur
Facebook • Les Irréelles
Google+
Twitter
Pinterest
Flickr
YouTube
Dailymotion


• Autres publications •
Compétence Mac
Compétence Micro
Rhinos Mac
• COMMUNAUTES AMIES •
VirusPhoto | PlanètePowershot | Pixelistes | Nikon Passion | MonOlympus | Forum Panasonic Lumix | Polaroid Passion | PentaxOne | Pentax KparK | Alpha DxD | Parlons-Photo | CritiquePhoto | ReflexPhoto |

Rejoignez-nous sur le groupe Flickr
CPhoto - Amateurs d'images
Rejoignez-nous sur Dailymotion

• Autres liens •
Focus-Numérique | Photo-Scope | Photovore |
• RUBRIQUES DU SITE •
Tout savoir sur le magazine
Les appels à projet de CPhoto
En images
La Galerie
Le Révélateur
La Correspondance Visuelle
Agenda
Annuaire
Espace vidéos


• Liens internes •
Syndication de contenu, flux RSS
Contactez-nous
• TOUS LES NUMEROS •
Numéro 1 : Les bases de la photo
Numéro 2 : La gestion des couleurs
Numéro 3 : Le noir et blanc
Numéro 4 : La macrophotographie
Numéro 5 : Mariage et de concert
Numéro 6 : Le portrait
Numéro 7 : La photo de nuit
Numéro 8 : La photo au flash
Numéro 9 : La photo de montagne
Numéro 10 : La photo urbaine
Numéro 11 : La mer
Numéro 12 : Femmes
Numéro 13 : Studio photo
Numéro 14 : Paysages d'hiver
Numéro 15 : Le nu féminin
Numéro 16 : Le sport
Numéro 17 : Photo de mariage
Numéro 18 : Noir et blanc (pdv)
Numéro 19 : Photos d'enfants
Numéro 20 : Photo de voyage
Numéro 21 : Noir et blanc (retouche)
Numéro 22 : Portrait au flash
Numéro 23 : Photos originales
Numéro 24 : Lumière naturelle
Numéro 25 : Optimiser la netteté
Numéro 26 : Studio & HDR
Numéro 27 : La gestion des couleurs
Numéro 28 : Bien calibrer son écran
Numéro 29 : Spécial Calques
Numéro 30 : La photo urbaine
Numéro 31 : Sublimez les paysages
Numéro 32 : L'art du portrait
Numéro 33 : Maîtriser le flash
Numéro 34 : Catalogage, strobist
Numéro 35 : Portrait, Flash
Numéro 36 : Spécial Studio
Numéro 37 : Photo de nuit • GIMP
Numéro 38 : Maîtrisez l'exposition
Numéro 39 : Maîtrisez la lumière
Numéro 40 : Le noir et blanc
Numéro 41 : Photo animalière
Numéro 42 : Le portrait
Numéro 43 : Le mouvement
Numéro 44 : La composition
Numéro 45 : Photographier l'eau
Numéro 46 : Jouez avec la lumière
Numéro 47 : Lightroom
Numéro 48 : Automne / Photoshop
Numéro 49 : HDR / Studio
Numéro 50 : Gestion de la couleur
Numéro 51 : Netteté et flou
Numéro 52 : Lightroom • Avenir
Numéro 53 : Le format Raw
Numéro 54 : Photo de paysage
Numéro 55 : Noir et blanc
• FLUX RSS •
Flux général
L'actu du magazine
Le Révélateur... d'images
Le Révélateur... de séries
Les rendez-vous
Beaux livres
Agenda
+ de flux RSS

• Agenda •
Inscrire une exposition
Inscrire un festival
Soumettre un concours


• Contactez-nous •
Commande de numéros
Abonnement
La rédaction
Droit / Retouche photo




Compétence Photo est un magazine photo bimestriel 100% pratique destiné à tous les photographes amateurs, quel que soit leur niveau, du débutant à l'utilisateur avancé. Chaque numéro aborde une thématique en profondeur avec de nombreux exemples illustrés, propose des tutoriels, des fiches pratiques et même une rubrique Bricolage. Pour mieux appréhender la retouche logicielle et répondre aux besoins de tous les utilisateurs, Compétence Photo tire profit de la plupart des logiciels du marché : Photoshop, Paint Shop Pro, Gimp, Picasa, Photoshop Elements, Lightroom... De même, la rédaction s'efforce de prendre en compte les spécificités de chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Olympus, Leica, Polaroid, Kodak, Samsung).
Le magazine est distribué en France, Belgique, Suisse, Canada, Réunion et Maroc. Disponible en kiosque, en librairie ou sur abonnement. Une version mobile compatible iPhone est également disponible, accessible directement à cette adresse : http://m.competencephoto.com

Tous droits réservés .© 2008-2016 KnowWare SARL